Ostéopathie canine :  pour tous les chiens : 1 à 2 fois par an

  • Junior : pour leur équilibre, croissance, prévention ou rééducation si besoin, selon leur croissance articulaire, qualité du cartilage, etc.
  • Sportif : qui sollicite plus ses articulations, muscles, tendons, ligaments. Pour prévenir, entretenir ou améliorer ses qualités physiques, déceler une restriction avant qu’elle ne devienne une gêne ou une boiterie.
  • Chien de compagnie : moins actif, à observer dans sa vie de tous les jours, comportement, gémissement, mouvement moins souple ou ne peut plus monter sur le canapé, sauter dans la voiture…
  • Sénior : à partir de 5 ans. Devient moins souple, problème d’arthrose ou d’autres pathologies de vieillesse. L’ostéopathie redonne du mouvement, soulage les douleurs à plus ou moins long terme selon les animaux et les problèmes.

Faire appel à un ostéopathe canin quand :

  • Problèmes locomoteurs : boiterie chronique ou aigüe, dissymétrie du déplacement
  • Léchage répété d’une zone
  • Gémissement à la palpation d’une zone
  • Mal de dos, hernie discale, bec de perroquet, lumbago (avec accord de votre vétérinaire)
  • Traumatismes : chute, bagarre, accident de voiture, de chasse, de bataille ou de travail
  • Après une opération ou fracture, entorse
  • Difficulté de mastication, obstruction du canal lacrymal, otites chroniques
  • Pour le suivi de l’arthrose, l’ostéopathie permet un relâchement des contractures musculaires, assouplissement des articulations
  • Pour le suivi pathologique comme la dysplasie de la hanche, dysplasie des coudes, traitement en douceur par décontraction musculaire, soulagement des compensations
  • Avant et après mise bas etc.…

Les étapes d’une séance d’ostéopathie canine :

  • Anamnèse: renseignements sur le vécu de l’animal, âge, antécédent traumatique, médicamenteux, activité…
  • Observation du chien en mouvement,
  • Palpation de tout le corps, à la recherche de zones chaudes, froides, dures, molles, douloureuses…
  • Test de mobilité, recherche du blocage, manque de souplesse…
  • Normalisation des dysfonctions grâce à différentes techniques qui s’adaptent selon chaque animale (structurelle, fluidique, viscérale, travail des fascias, MRP, étirement passif ou actif…)
  • Conseils, temps de repos, exercices de rééducation…
  • Fiche compte rendu de mes observations et de mon travail